Sophroevent
Sophrologue, Éducatrice spécialisée, Formatrice à Meaux
Sophroevent
Sophrologue, Éducatrice spécialisée, Formatrice à Meaux

Parcours Bien-être

                                                    On dit que le handicap est un handicap !!!!

Qui je suis ?  D'abord animatrice auprès d'enfant en situation sociale difficile, j'ai poursuivi mon chemin vers les foyers de l'enfance, puis je me suis tournée vers les personnes âgées comme aide médico-social , ensuite j'ai découvert le milieu du handicap mental adulte en esat et en foyer de vie où je suis devenue éducatrice spécialisée. 

Après 20 ans d'accompagnement en institution , je me suis rendu compte que la manière d'exercer mon métier ne me correspondait plus. J'ai donc poursuivi mon cursus de formation vers le massage thérapeutique , puis la sophrologie avec spécialisation Dys, Hpi, Tda/ h , le handicap, la personne âgée, la relaxation, la bulle des émotions, et enfin la pédagogie Montessori, ce qui m'a permis de créer : MOI MES EMOTIONS MON HANDICAP.

Je suis formatrice pour les professionnels du médico-social, les familles et les sophrologues.

Je suis également en cursus de formation avec l'école EPSILON, pour devenir superviseur scolaire pour les enfants à besoins spécifiques. Cette formation est basée sur les neurosciences, la méthode Montessori, la science ABA, 

 

Pourquoi proposer un parcours bien-être? 

Le parcours-être a été pensé pour répondre à plusieurs  besoins auxquels il n'est pas toujours évident de trouver des solutions concrètes et adaptées. 

D'abord institutionnellement , durant mes dernières années d'expérience en foyer de vie , nos principales difficultés étaient de réussir à trouver un créneau dans l'agenda, un encadrant, un véhicule pour nos différents rendez-vous , et surtout le professionnel extérieur qui sera s'adapter aux besoins de la personne accueillie et ceux dans tous les domaines du quotidien et de la santé. 

Notre constat sur les dernières années était le manque de temps, d'organisation, d'anticipation, de préparation et d'information. Et quelques fois, le manque d'effectif ou le mouvement du personnel , rajoutait une perte de repère supplémentaire. 

 

Quel bénéfice pour l'encadrant? 

Pour les professionnels des établissements qui s'engageront dans ce projet, au delà de faire un accompagnement pour faire un accompagnement , ce sera avant tout une démarche d'engagement pour eux. La notion de suivi dans la mesure du possible est attendue. L'encadrant devra participer aux ateliers, il est pas envisageable que ce dernier soit juste un accompagnateur mais bel et bien un acteur. Nous attendons donc que ce dernier reste au sein des ateliers. 

Ce bénéfice se mesure de deux manières différentes :

  • Avoir du temps, durant au moins 3 heures pour observer, analyser, réadapter son champ d'action et ainsi répondre aux objectifs de travail. individuel. 

Pour les établissements qui souhaiteront mener un projet sur l'année, il sera alors proposé une réunion de travail afin de déterminer les objectifs concrets des ateliers choisis .

"La course contre le temps"

Afin de répondre à cette course contre le temps , le parcours bien-être souhaite répondre à plusieurs objectifs : le temps, l'éducatif, le plaisir individuel, le plaisir à être ensemble. Le parcours bien-être  a été penser pour permettre à un petit groupe de trois ou quatre personnes selon le créneau choisi de participer à des ateliers sur mesure.  La personne pourra choisir, selon ses besoins, ses envies, son créneau d'atelier : il pourra s'y inscrire de manière pérenne ou ponctuel. 

Les prestations proposées seront adaptées aux personnes à besoins spécifiques et encadrées par l'éducateur référent du groupe , le professionnel de la prestation et moi-même . Des protocoles spécifiques pourront être étudiés au cas par cas pour tout besoin particulier supplémentaire. 

"Suivre les recommandations de la loi

Article 7 de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale: "Une prise en charge et un accompagnement individualisé de qualité favorisant son développement, son autonomie et son insertion, adaptés à son âge et à ses besoins , respectant son consentement éclairé qui doit systématiquement être recherché lorsque la personne est apte à exprimer  sa volonté et à participer à la décision. A défaut, le consentement de son représentant légal doit être recherché"

Répondre aux objectifs de la loi du 2 janvier 2002 qui met "les usagers au coeur de leur projet de vie......, au coeur de leurs envies......", le parcours bien-être va permettre de répondre à des besoins, et/ou des envies, tant au niveau de l'estime de soi, de l'image de soi, la confiance en soi,  et du dépassement de soi. 

Et les familles dans tout ça? 

Comment sont-elles aidées une fois que les personnes accueillies rentrent au domicile, y a t-il des conseils qui sont apportés ? Y a-t-il des visites pour mettre en place des adaptations afin que les repères ne soient pas cassés entre institution et famille? 

Le parcours bien-être c'est aussi la richesse d'un réseau de professionnel pour permettre également aux familles sur des moments clé d'avoir des temps de répit, lors du retour en famille.C'est avoir des intervenants qui agissent au domicile pour accompagner vers l'autonomie. Le parcours bien-être proposera des ateliers à la demi journées ou en journée sur les temps de vacances scolaires. Les programmes seront affichés au 11 rue d el'Arbalète 77100 Meaux et envoyés sur demande par mail ou via le site internet sophroevent.com. Ce sera également des formations afin de mieux les préparer face aux handicaps dans leur quotidien, les aider à comprendre le système institutionnel, la société, la place de l'aidant/ aidé.

 

 

 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.